background
La perception sonore

Des usagers pleinement satisfaits

La perception sonore résulte de la combinaison de deux processus neuronaux, l’analyse des facteurs auditifs et l’analyse des facteurs émotionnels qui donnent à la perception auditive une dimension plaisir, gêne ou fatigue.

Les deux hémisphères cérébraux analysent différemment les stimuli auditifs, l’un de manière temporelle et l’autre de manière fréquentielle.

La perception sonore associe la dimension humaine, l'analyse physiologique et l'analyse physique acoustique

Pour qualifier objectivement l’état de gêne ou de fatigue contre lequel on veut le plus souvent lutter, pour qualifier la qualité acoustique d’un local pour un message parlé ou musical dans une ambiance bruitée, la réalité complexe du fonctionnement de notre cerveau impose d’aller bien au- delà d’une appréhension habituelle du bruit par des données rationnelles, analytiques et même psychoacoustiques.

Continuum poursuit des recherches en neuro-acoustique depuis 2016 et intègre de plus en plus les acquis dans ses diagnostics et par conséquent dans ses solutions, par exemple dans la prise en compte des basses et très basses fréquences, dans la recherche d’un traitement optimum en fréquence compte tenu de la nature des stimuli acoustiques et de l’espace sonore.

Grâce à ce savoir-faire, les usagers sont pleinement satisfaits du processus d’accompagnement Continuum, des analyses amont aux installations et retours d’expériences,.

Venez vivre et ressentir continuum sensitive expérience.
Notre engagement est que vous soyez heureux de pouvoir exprimer vos compétences et talents.

Téléchargez le livret
Téléchargez le catalogue